Moment inoubliable

Ma seule et première observation de macareux, c’était à Longue-Pointe-de-Mingan, dans le nord du Québec. Pour les voir, il fallait se rendre en chaloupe sur l’Île aux Perroquets à partir du camping de la famille Loiselle. La propriétaire des deux entreprises, camping et transport en bateau, est la fille de l’ancien gardien du phare de l’Île. Imaginez sa chance, enfant, d’admirer ces volatiles sans efforts! Toutefois, je me demande si la législation était pareille dans le temps… Je m’explique: avaient-ils le droit à l’époque d’approcher les oiseaux?

Vous voyez ma photo des macareux? Elle a quand même été prise avec un gros zoom! Ils sont loin n’est-ce pas? Un panneau nous interdisait de les approcher… Toutefois, ce cliché est quand même meilleur que d’autres pris en Islande (Borgarfjordur Estri, l’Île Heimaey et Vik)! Par contre, mes photos imbattables, c’est celles à Latrabjarg! À vous d’en juger! 😉 Vous êtes prêts?

DSC_6838

DSC_6804

Alors, êtes-vous convaincus? 😉 Pas de panneau ici! Juste une ligne de peinture blanche vous suggérant une limite d’approche sécuritaire… pour vous! Ah oui, couchez-vous, car le vent pourrait vous pousser vers une mort certaine!

À Latrabjarg, la magie opère grâce aux nombreux nichoirs dans la falaise! Inutile de longer toute la côte! Ces oiseaux se promènent partout, alors choisissez votre coin et amusez-vous avec ces petits clowns!

P1020071

La familia: portrait de famille? 😉

P1020043

Oh, le vent islandais! 😉 ❤

Maintenant, remarquez les photos ci-dessous… Les macareux venaient tellement près de nous que la caméra n’arrivait pas à les photographier! Oui oui! Avec ma petite Lumix ordinaire, sans zoom!

Cette soirée (passé minuit) a l’air idyllique, n’est-ce pas? Toutefois, sachez que le froid et le vent régnaient en maître! Le copain est même retourné se réchauffer dans la voiture. Moi, impossible de quitter les lieux, trop heureuse avec mes nouveaux amis, à rouler sur le gazon et à rire comme une enfant! Une heure plus tard, le copain vient me chercher et me convainc de le rejoindre dans la voiture. De toute façon, demain matin, nous les verrons encore me dit-il (on voulait dormir sur place)! J’accepte et au fur et à mesure que mon corps dégèle dans l’habitacle, je me rends compte que j’étais un vrai «popsicle»!

Pour les curieux, le vent sifflait dans nos oreilles tel un monstre et le froid était mordant, alors une nuit sur place est une expérience que je vous déconseille! 😉

Le lendemain, il pleuvait des cordes, donc nous quittons les lieux en se disant qu’il y a d’autres spots à macareux dans notre itinéraire… Alors… Au revoir Latrabjarg!

P1020081

Ici, des macareux qui dansent! 😉 ❤

P1020076

Bonne soirée! 😀

– Mylie C.

Publicités

4 commentaires

  1. De bec et de plumes · juillet 28, 2016

    Wow mais quelle chance ! Lorsque j’y suis allé, je n’en ai vu qu’un ! 😦

    J'aime

    • leblogdemylie · juillet 28, 2016

      Quand je suis revenue à Montréal, j’ai relu tes billets sur l’Islande, et ça m’avait étonné! Je pense que ça dépend de l’heure de nos observations, j’ai pas été super chanceuse aux autres endroits, car j’y allais trop tôt j’imagine… Là il était passé minuit! C’est p-e pour ça?

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s