Borgarfjordur Eystri

En route vers Borgarfjordur Eystri, charmant village de l’Est, nous trouvons ce que le guide Lonely Planet surnomme la buvette insolite. Gardez à l’esprit que je possède une vieille édition, donc de cet endroit, où se trouve une distributrice à boissons gazeuses fonctionnant à l’énergie solaire, émanait un grand mystère. Qui s’occupe de la machine? Qui tourne la page du calendrier chaque jour? Qui lit les messages dans le guestbook? Je trouvais cela excitant, donc un arrêt à la petite cabane vert pistache s’imposait!

Donc, une fois trouvée, cette cabane, loin d’être d’un vert pistache, ne possède aucun secrets. Une affiche collée au mur explique que c’est le dépanneur du coin qui s’en occupe. Mouin, de quoi briser la magie! Malgré tout, cette place est adorable et y étancher sa soif avec une Appelsin bien fraîche reste agréable!

DSC_7437

En pensant, nous venions d’explorer environ la moitié de la route 1! Le voyage avançait trop vite! Je devais sans cesse me rappeler l’importance de savourer chaque moment!

DSC_7435

Les rennes étaient absents du paysage! 😦

Poursuivons. La raison principale pour laquelle nous nous rendions aussi loin en Islande, c’était pour voir les macareux à un spot connu du pays, Hafnarholmi! Je souhaitais profondément revivre l’expérience Latrabjarg…

DSC_7449

Séchoir derrière le restaurant de Borgarfjordur Eystri

Puis, tout au fond du village, voilà enfin Hafnarholmi, la petite île! Cependant, en gravissant les marches pour se trouver au sommet, place à la déception.

Les macareux sont vraiment loin.

Oubliez la caméra de vos téléphones intelligents! Oubliez même vos caméras si vous n’avez pas de grand zoom! Les photos de ma Lumix sont donc très ordinaires, car on perçoit à peine les oiseaux… 😦 Alors, celles qui suivent ont été captées avec notre Nikon! Belles, mais reste que Latrabjarg demeure reine dans mon coeur! Bref, j’ai peut-être été trop gâtée, car les gens autour s’exclamaient comme de petits enfants. 😉

DSC_7475

L’endroit est probablement devenu victime de sa popularité. Je m’explique. En haut de l’île se dresse une petite cabane où en payant environ 10$ par personne (!), vous aurez l’occasion à l’intérieur d’observer de près. L’installation doit être récente, car mon guide n’en fait pas mention! Donc… Les locaux se sont sûrement dit que c’était une excellente façon de soutirer de l’argent des poches des pauvres touristes! Sans cette cabane, les macareux auraient été proches! Et dire qu’à Latrabjarg, l’expérience était gratuite! Bref, j’ai refusé de débourser cette somme ridicule et je me suis contentée d’admirer les clowns en humant les effluves marines…

DSC_7481

Je pose.

DSC_7493

Je vais nourrir mon petit.

DSC_7512

J’ai peur!

Pour terminer, est-ce que tout le trajet en a valu la peine? Si vous comptez séjourner dans l’Est plus d’un jour, oui! Mais si vous ne passez que pour les macareux, non. Moi, je voulais visiter Seydisfjordur plus au sud (sujet de demain), alors le détour ne m’a pas dérangé! En plus, je pourrai dire que j’étais présente aux quatre points cardinaux du pays! Bonne soirée! 🙂

– Mylie C.

Publicités

Un commentaire

  1. De bec et de plumes · août 14, 2016

    Sympa d’avoir un retour sur ce coin-ci… et pareil pour demain ! Je ne connais pas l’est de l’Islande !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s