La fin

Aujourd’hui, nous sommes rendus à la fin de mon voyage en Islande! J’en profite d’ailleurs pour vous annoncer la fin de mon blog À tous moments. Plusieurs raisons m’ont poussée vers ce choix.

Tout d’abord, je recommence le travail demain. C’était à cause de ce dernier que j’avais débuté ce blog en février 2016. Mon travail m’avait rendu malade, mais je suis maintenant guérie. À présent, je souhaite terminer À tous moments en beauté, et commencer une nouvelle année scolaire en santé.

Mon but, c’était de m’accrocher à tous les petits moments agréables de mon quotidien. Ces bonheurs si précieux que j’avais trop tendance à oublier. C’est si facile d’être heureux quand on voyage ou lorsqu’on mange une bonne bouffe au restaurant…

Pourtant, la vie, ce n’est pas attendre que ces événements surviennent! Mon ancien moi, lui, était malheureusement toujours en attente…

J’ai hâte à midi. J’ai hâte à trois heures et demie. J’ai hâte à la fin de semaine.

Bref, ce blog m’a vraiment aidé à passer au travers. Je me forçais à sortir, avec ma caméra. La photographie était un des rares passe-temps que j’avais encore envie de pratiquer! Et je me disais: «Je dois prendre des photos pour le blog»! 😉 Puis, tout mon entourage travaillait, alors j’ai appris à manger au restaurant en solo (je n’osais jamais cela auparavant). Résultat? Je me nourrissais convenablement tout en photographiant mes plats. Ensuite, certains jours étaient plus durs que d’autres, et le blog devenait une excellente excuse pour regarder mes anciens clichés de voyage. Ça me permettait de sourire un peu…

Et oui, l’année à venir m’effraie un peu, car je crains de revivre la même situation. C’est humain non? Cependant, je pense qu’après cette année éprouvante, j’en suis ressortie plus forte.

Je respire. Je prends une journée à la fois. Je suis plus confiante.

Pour l’année 2016-2017, plusieurs projets me tentent. J’ai appris qu’en rêver, ce n’était pas suffisant! Il faut oser les vivre! Alors, c’est la raison pour laquelle j’affirme que c’est la fin du blog, sans autant dire mes adieux. Ne sait-on jamais, j’aurai peut-être envie de les partager, ces rêves?

Toutefois, si je ne reviens pas, ce n’est pas dramatique. Ce blog a rempli sa mission principale, celle de m’aider à traverser de dures épreuves! Je suis contente du résultat. Honnêtement, j’étais loin de penser qu’un lectorat serait au rendez-vous! Tant mieux si certains ont apprécié l’aventure dans laquelle je me suis lancée! 🙂 Donc, sans plus tarder, voici des photos de ma dernière journée en Islande. Dernière de ce voyage été 2016, car comme pour le blog, je ne dis pas adieu à ce pays. Je ne suis pas prête. 😉

Nous nous étions endormis dans le stationnement du tunnel de lave Raufarholshellir, dans la région de Hveragerdi. Quelques minutes après notre réveil, nous sommes devenus des explorateurs! Le guide Lonely Planet suggère de bonnes chaussures et une lampe de poche. Check! Mais suite à notre expérience, je vous suggère fortement d’apporter un casque. Qu’est-ce qu’il adviendrait de vous si une énorme roche tombait sur votre tête? C’était une excellente question que le copain s’est posée sur place! Moi, j’étais toute énervée, ça ne m’avait jamais traversé l’esprit. Lui, il était effrayé en me pointant les morceaux récemment détachés. Bref, nous nous sommes rapidement rendus jusqu’à l’endroit où une lampe est indispensable. Ensuite, demi-tour!

P1030074

Impressionnant quand même ce tunnel!

Après, direction Reykjavik! Dans notre planification, le temps ne nous permettait pas d’y retourner. Toutefois, puisque nous ne sommes pas restés longtemps dans le tunnel de lave… J’étais contente dans le fond, car plusieurs restaurants me tentaient depuis l’hiver passé!

Nous décidons donc de commencer avec le Cafe Babalu, pour manger notre dessert avant notre dîner! 😉

(En pensant, pour ceux qui se soucient du stationnement dans le centre-ville de Reykjavik, sachez que c’est facile. On se gare, on paie à la borne et on place notre ticket à vue dans la voiture. Les prix sont semblables à ceux de Montréal. C’est dispendieux dans tous les centres-villes de ce monde j’imagine! Fin de la parenthèse)! 😉

Donc, au café, Russell Crowe m’invite à manger du gâteau. Manger du gâteau je ferai! Et oui, remarquez la photo près de la caisse. C’est ma scène préférée dans le film Gladiator! Combien de fois ai-je répété avec entrain la citation «ARE YOU NOT ENTERTAINED»? 😉 Puis, à ce point-ci du voyage, le café me tombait sur le coeur. Je commande alors un succulent thé chaï avec un gâteau au fromage, miam! Bref, vous allez au Cafe Babalu? Commandez soit mon gâteau, soit celui aux carottes. C’est les spécialités de la maison. Et oui, le copain ne m’a pas écouté, et son gâteau au chocolat était décevant! 😉 Pour finir, êtes-vous fan de cinéma? Une surprise vous attend dans… les toilettes! 😉

Ensuite, au Svarta Kaffid, pour le lunch, je commande la spécialité de la maison: une soupe dans un immense bol en pain. Et oui, jusqu’à la fin de notre périple, j’aurais vécu une relation d’amour avec la soupe et le pain (et le smjor)! 😉 Je me suis même procuré du sel noir pour retenter l’expérience de l’inoubliable beurre fouetté sur l’île d’Heimaey! 😉

Après le dîner, c’était le temps de partir vers l’aéroport! De Reykjavik à Keflavik, c’est rapide! Vous vous rappelez notre mésaventure avec la Jimny? Sur la photo suivante, c’est là que j’attendais le copain avec nos valises et leur contenu pêle-mêle sur le gazon. 😉

P1030130

L’aéroport de Keflavik

Bref, habituellement, nous aimons arriver à l’aéroport quelques heures avant notre vol. Pour relaxer et disposer de temps pour flâner dans les boutiques duty-free… Toutefois, nous avions eu de la difficulté à retrouver notre voiture dans le centre-ville (!) et nous avions eu un problème à l’aéroport (nous avions mal étiqueté nos bagages). Conséquence? Ce fût impossible de profiter de l’aéroport nouvellement rénové! En plus, il y avait tellement de gens, c’était effrayant! Les employés n’étaient pas formés pour gérer de si grosses foules! En effet, personne n’était certain d’attendre dans la bonne file! Pour en rajouter, notre vol avait changé de portes d’embarquement! Ouf! Mais au final, le retour s’est bien déroulé et nous sommes arrivés à Montréal en un seul morceau! 🙂

Et voilà! C’est ici que je vous remercie de m’avoir suivi jusqu’à la fin! Sachez que si un jour vous volez jusqu’en Islande, je serai toujours disponible pour des questions sur mon pays chouchou! Ah oui, si vous venez au Québec, n’hésitez pas non plus! Je vous partagerai mes coups de coeur dans la belle province! 😉 Au revoir! 🙂

– Mylie C.